Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des Rencontres de Maubourguet - les 18,19 et 20 Août 2017 avec Eric LECAM et Fabien NOURRISSON, artistes invités d'honneur

article de presse de Janine Noguez sur la Nuit des Regards

21 Août 2013, 09:00am

Publié par Les Rencontres de Maubourguet

201308201514-full.jpg

Retrouvez l'article de presse/photo de Janine Noguez sur la Depêche.fr du 20.08.

 

Tonnerre de Brest, éclairs puissants, ont accompagné la création des peintres et sportifs lors de cette Nuit des Regards du vendredi 16 août. Les signes du ciel ont eux aussi fait leur «Oeuvre pour la vie», thème de la soirée.

Et un, et deux orages se sont abattus dès 22heures puis 23heures avec des trombes d’eau pendant une bonne demi-heure chacun. Les convives au restaurant des Rencontres ont confié avoir eu peur. Mais c’était sans compter sur un public têtu qui ne s’est pas démobilisé et qui tenait à voir les divers coups de pinceaux. Et il n’a pas été déçu ! Assis, debout, accroupis, toutes les positions étaient bonnes pour créer du côté artistes. Les toiles ne laissaient pas indifférents, mêlant émotion, humour, couleurs… un panel d’approches artistiques. Par contre, du côté des sportifs, quelques difficultés… ici, on prenait les conseils de Maurice Dumestre, là ceux de Laure, plus loin ceux de Christian Guirette. Céline Dumerc, David Aucagne, Grégory Mahé, Stéphane Dardenne, Pierre-Henri Broncan, appliqués, tentaient d’esquisser leurs tableaux. Un d’entre eux paraissait beaucoup plus à l’aise, Wilfrid Forgues, qui n’en était pas à sa première réalisation.

Une énergie à toute épreuve

Même si l’environnement n’était guère favorable, les artistes ont eu le mérite de ne rien bâcler offrant à tous des moments surprenants avec un zeste d’audace du côté des 3 jeunes grapheurs et leurs réalisations hautes en couleur ou encore les multitudes colorées de Mickael avec «Le Che». Sculpture et soudure côtoyaient des toiles plus inattendues, comme celle de Jabrun. Un curieux mélange qui fait le charme de la Nuit des Regards pour les œuvres créées en direct. Minuit, l’orage avait disparu, le tonnerre ne grondait plus et le public aussi commençait à s’éclaircir.

Commenter cet article